Tour 1992,  19 - 23 August

StreckeDistanz (km)Steigung (m)
Lignières - Susten - Meien1892320
Meien - Furka - Nufenen - Ronco862640
Ronco - Gottardo - Sisikon + Weggis - Ehrendingen1491320
Unterehrendingen - Olten - Lignières133780
Total5577060

Karte

stages
vorher
nachher

Strecke 1 (19. August 1992): Lignières - Susten - Meien

Profil1

Fr diese Tour 1992 bin ich von Lignires (Kanton Neuenburg) los gefahren, wo meine Eltern Bauern sind. Ich fuhr zuerst hinunter nach Le Landeron, und dann zwischen Neuenburger- und Bielersee. Die Strassen waren bis Laupen fast flach. Weiter wollte ich aber lieber nicht ber die Stadt Bern fahren, und deshalb musste ich mehr als 400 m steigen, bevor ich auf Thun wieder bargab fahren konnte. Die Landschaft war dafr schn, und die Strassen perfekt zum Radfahren.
Die Reise setzte sich den Thuner- und Brienzersee entlang. Dort keine ruhige kleine Strassen mehr, sondern nur noch die Hauptstrasse. Aber es war trotzdem eine schne Strecke. Ungefhr flach, wie es sich fr eine Strasse am See gehrt. Etwa um Mittag war ich in Brienz, wo der Seeufer auf mich fr eine kleine Pause wartete. Brot und Limonade waren auf dem Men.
Bis Meiringen ware die Strasse immer noch flach. Zwischen Innertkirchen und Meiringen fliesst aber die Aare in engen Schluchten. Es gibt zwar einen Pfad in diesen Schluchten, sehr schn zum Wandern, aber sicher nicht zum Rennradfahren. Die Schlucht musste ich also mit der Strasse ber den Hgel umfahren. Als ich in Innertkirchen ankam war ich am Fuss von zwei Pssen, Grimsel und Susten. Den Susten nahm ich da in Angriff. Der Aufstieg verlangt an sich eine gewisse Leistung. Fr mich, nach einer ziemlich langen Anfahrt war es sogar etwas viel. Ich hatte nicht mehr genug Kraft und musste im letzten Drittel leiden. Das war der schwerste Auftieg je. Es lag nicht daran, das ich unterwegs zuwenig gegessen oder getrunken hatte (insgesamt gut 10 Liter an diesem Tag), also wo war das Problem? Mir fehlte sich an echtem Ausdauer-Training, und meine Muskel waren offensichtlich nicht parat, genug Glykogen zu speichern. In diesem Fall musste ein gewisser berfluss an Fett anstelle vom Glykogen einspringen. Harte aber gute Lektion.
Auf der anderen Seite vom Pass hatte es zwei Jahre frher einen Erdrutsch gegeben. Die Strasse war immer noch im Bau und der Verkehr war ber einen kleinen, steilen und kurvigen Weg umgeleitet. Diese Abfahrt verlangte viel mehr Bremsen als sonst. Meine Felgen sind dann zu heiss geworden. Am Hinterrad war der Klebstoff am Schmelzen, das Coll drehte, und das Ventil wurde abgerissen. Und so kam es zum bsen Pfeifen der austretenden Luft. Wenn ich doch Ruhe bewahrte lag vielleicht daran, dass ich zu mde war. Nach Ersatz vom Coll bin ich weiter nach Meien hinunter gefahren. Ich habe die Nacht in einem kleinen, ganz einfachen Hotel verbracht.

 Distanz (km)Höhe (m)Steigung (m)
Les Prés (Lignières)0920 
Le Landeron8430 
Ins1648050
Kerzers24440 
Kriechenwil34540100
Laupen37490 
Muhlern63910420
Thun86560 
Brienz12157010
Meiringen14260030
Lammi144710110
Innertkirchen147620 
Gadmen1581200580
Sustenpass (Tunnel)17422201020
Meien1891310 
Total189 2320

vorher
nachher

Strecke 2 (20. August 1992): Meien - Furka - Nufenen - Ronco

Profil2

Dieser Text ist noch nicht auf Deutsch übersetzt

Après les difficultés de la veille au Susten, je craignais un peu cette deuxième étape. Au moins le début était facile: descente jusqu'à Wassen. Mais ensuite venait la montée des Schöllen, déjà connue depuis l'année précédente. Cette fois-ci, je devais prendre à droite en atteignant Andermatt, suivant le val d'Urseren en direction de Realp. C'est à partir de là que la route monte vers le col de la Furka. Je ne montais pas vite, essayant surtout d'économiser mes forces en prévision du second col prévu pour cette journée.
Je passai par le hameau de Tiefenbach, mais sans avoir aucune idée de ce qui s'y passerait quelques années plus tard: une sérieuse chute. Mais la montée est normalement moins dangereuse et le col fut atteint sans problème. Dans la descente, je fis une courte halte pour admirer le glacier du Rhône. L'Hôtel Belvédère est le point de vue préféré des touristes. Comme il était environ midi, le trafic était assez intense. C'est pour cela qu'il est toujours mieux, si possible, de passer un col assez tôt dans la journée: les touristes en voiture ou en %!& $#!+mobilhome sont généralement paresseux et ne se mettent pas en route tôt.
On peut aussi voir la route du Grimsel en descendant sur Gletsch, le village où les deux routes se rejoignent. De là, la route descend encore avant d'atteindre une partie plus plate de la vallée de Conches (Goms en allemand). Mais, depuis Ulrichen, mon chemin remontait vers la gauche en direction du Nufenen (qui s'appelle Novena depuis l'autre côté, italophone). Encore fallait-il remplir les bidons à la fontaine du village. Ensuite, ici aussi, je pris mon temps pour monter. Il s'était passé quelque chose ce jour-là sur la route du Nufenen. Je ne sais pas si le conducteur d'une camionnette avait fait trop usage de ce qu'il transportait, mais en tous cas il était sorti de la route et avait dévalé le pâturage en contrebas. Une partie du chargement était brisée, mais pas tout: des bouteilles de vin.
Le col est le plus haut situé entièrement en Suisse (et ayant une route asphaltée). J'achetai mon autocollant traditionnel en y arrivant. La descente était belle. Je m'arrêtai en route à Ronco, dans le val Bedretto.

 Distanz (km)Höhe (m)Steigung (m)
Meien01310 
Wassen6920 
Andermatt171450530
Hospental201450 
Realp25154090
Furkapass382430890
Gletsch481760 
Oberwald551390 
Ulrichen591350 
Nufenenpass7324801130
Ronco861540 
Total86 2640

vorher
nachher

Strecke 3 (21. August 1992): Ronco - Gottardo - Sisikon + Weggis - Ehrendingen

Profil3

Dieser Text ist noch nicht auf Deutsch übersetzt

Le premier problème du troisième jour était d'obtenir le déjeuner (c'est à dire, pour nos amis français, le p'tit déj'). Le personnel de l'hôtel avait apparemment des problèmes à se lever...
En dessous de Ronco, le val Bedretto n'a plus beaucoup de pente. En peu de temps, j'étais à Airolo. S'y trouvent les portails sud des tunnels du Gottard, le tunnel ferroviaire aussi bien que le tunnel routier, d'importants passages à travers les Alpes. Airolo est aussi au pied de la route du col. Il y a en fait deux routes qui montent au col du Saint-Gottard: l'ancienne, pavée, et la nouvelle, qui est une semi-autoroute (interdite aux vélos) dans sa partie inférieure. J'ai choisi de rester sur l'ancienne route (la "Tremola") aussi dans la partie supérieure, là où la nouvelle route serait autorisée. Les pavés sesesesecouaient beaucoup, mais il n'y avait aucun trafic dans les étroits lacets. Pour descendre, en revanche, je ne recommanderais pas cette ancienne route, surtout pas avec un vélo de course.
Après une longue descente, je suis arrivé dans la plaine puis au Lac des 4 Cantons. Mais, cette année, la route le long du lac (l'Axenstrasse) était fermée. En effet, de grandes masses de rochers menaçaient de se détacher et de s'écraser sur la route. De l'autre côté du lac, je ne pouvais pas non plus passer puisqu'il n'y a qu'une autoroute dans un très long tunnel. J'ai donc pris le bateau de Sisikon à Weggis.
En me remettant en selle, j'ai pris la direction du nord. Le reste de l'étape était entièrement en plaine. Il n'y avait que quelques collines. Mais du genre à vous épuiser lentement sans la récompense d'une vraie montagne ou d'un vrai col. Je suis finalement arrivé à Unterehrendingen (bon exercice de prononciation si vous apprenez l'allemand). Des amis habitent là, Lucia et Jean-Luc. Ils ont deux enfants, un fils (Raphaël) et une fille (Nicole), et je suis le parrain de Raphaël. J'étais heureux de les revoir.
Après m'être rafraîchi un peu, j'ai entendu les informations à la radio: de très gros orages avaient éclaté sur toute la région de Lucerne. Je les avais évités de justesse. Heureusement que j'étais assez tôt!

 Distanz (km)Höhe (m)Steigung (m)
Ronco01540 
Airolo101140 
San Gottardo242110970
Hospental331450 
Andermatt361450 
Wassen47920 
Amsteg57520 
Sisikon80440 
>>> Weggis80440 
Greppen8351070
Küssnacht a.R.87440 
Meierskappel9350060
Rotkreuz96430 
Hünenberg10146030
Maschwanden110400 
Oberlunkhofen12142020
Bremgarten127380 
Künten13243050
Baden144380 
Höhtal147500120
Unterehrendingen149440 
Total149 1320

vorher

Strecke 4 (23. August 1992): Unterehrendingen - Olten - Lignières

Profil4

Dieser Text ist noch nicht auf Deutsch übersetzt

Je n'ai pas beaucoup à raconter sur la dernière étape. Il s'agissait en fait de rentrer le long du pied du Jura. Il faisait un peu frais et j'ai eu un peu de pluie. C'est la dernière partie qui était la plus intéressante, aussi bien pour le paysage (le Lac de Bienne, le Jura) que pour la dernière grimpette du tour, de Douane au Plateau de Diesse. Cela doit rappeler quelque chose à ceux qui ont lu "Le juge et son bourreau" de Dürenmatt ("Der Richter und sein Henker" dans la version originale). Mais la route n'est plus la même que celle prise par le personnage du roman: la route actuelle est de l'autre côté du ruisseau.
Ce tour 1992 se terminait par le retour à Lignières. Le voyage n'avait pas été long mais tout de même assez dur. La prochaine fois, pour avoir plus de plaisir à rouler, il faudrait que je m'entraîne un peu mieux avant!

 Distanz (km)Höhe (m)Steigung (m)
Unterehrendingen0440 
Hertenstein448040
Turgi11340 
Windisch1536020
Brugg17340 
Olten4940060
Oberbuchsiten6246060
Oensingen66450 
Attiswil7547020
Solothurn83430 
Selzach9045020
Bienne109430 
Douane117430 
Lamboing122830400
Nods12789060
Prés Ronds (Lignières)130820 
Les Prés (Lignières)133920100
Total133 780


PS / 4.12.1996