PDF

Tour 2006,  1 - 5 juillet

étapedistance (km)dénivellation (m)
Lignières - Neuchâtel + Genève - Les Glières - Croix-Fry - Tamié1502880
Tamié - Grand Cucheron - Allevard - Uriage1452890
Uriage - L'Arzelier - L'Allimas - Menée - Barnave1262340
Barnave - Pennes - Rémuzat - St-Auban - Aurel1122500
Aurel - Sault - Mont Ventoux - Vaison - Bollène991400
total63212010

stages
précédent
suivant
carte   photos

Étape 1 (1 juillet 2006): Lignières - Neuchâtel + Genève - Les Glières - Croix-Fry - Tamié

profil1

Mon tour 2006 était comme un second essai: après avoir abandonné en 2004 parce que j'étais tombé malade, je voulais de nouveau tenter d'arriver jusqu'au Mont Ventoux. Mais ce n'était pas mon but unique et, en partant de Genève, je voulais aussi gravir quelques nouveaux cols en chemin. Dans mon petit bagage, j'avais un nouveau jouet: un appareil photo numérique meilleur marché et nettement plus petit.
De la gare de Genève, je n'ai pas eu de difficultés à sortir de la ville car, en ce samedi matin à 9 heures, il n'y avait pas encore beaucoup de trafic. J'ai roulé vers le sud-est et j'ai passé la frontière vers la France près du pied du Salève. J'ai continué sur des routes départementales vers la Roche-sur-Foron, où j'ai dépassé les voitures prises dans les embouteillages. Vers le sud, je suis monté vers un petit col joli et calme, le col des Fleuries. Une première bonne raison d'utiliser le nouvel appareil photo. Après la descente sur Thorens, comme d'autres cyclistes, j'ai profité de la fontaine sur la place centrale pour remplir mes bidons. L'air était sec et devenait chaud, et il fallait donc boire beaucoup. J'entamais ensuite une longue montée vers le col du Collet. Le paysage était beau et il n'a avait presque pas de voitures. Entre ce col et le suivant, la route ne descendait et ne remontait qu'un peu. Il était donc facile d'arriver au col des Glières. Les difficultés ne venaient qu'ensuite: d'abord du gravier pour environ 2 km, puis une descente très raide sur une route étroite et bosselée jusqu'à la rivière Borne. Dans la vallée, la route était d'abord presque plate, mais ensuite elle remontait en approchant de St-Jean-de-Sixt. Après être monté à travers la station de la Clusaz, je n'ai pas continué en direction des Aravis comme en 2001 mais j'ai obliqué à droite vers la Croix-Fry. La montée était assez dure à cause de la chaleur et parce que j'avais la fringale. Il me fallait donc faire un arrêt sandwich-limonade au col. J'ai ensuite profité de la descente vers Thônes, mais en tournant à gauche (vers le sud) avant d'arriver dans cette localité. La route remontait, mais très légèrement, vers le col du Marais. La descente (entrecoupée d'une petite montée) m'a amené à Faverges, où je n'ai pas eu de mal à trouver la route vers le sud et le col de Tamié. La montée n'était pas raide et je suis arrivé en haut un peu avant cinq heures.

 distance (km)altitude (m)dénivellation (m)
Les Prés (Lignières)0920 
Les Gravereules194020
St-Blaise9490 
La Coudre1055060
Neuchâtel14480 
>>> Genève-Cornavin14370 
Chêne-Bougeries1842050
Etrembières23410 
Viaison2545040
Pont du Foron28420 
La Balme50590170
La Roche-sur-Foron53540 
Col des Fleuries61920380
Thorens-Glières67660 
Col du Collet781400740
Les Collets791370 
Col des Glières81144070
Chez la Jode831400 
L'Essert (Petit-Bornand)89730 
St-Jean-de-Sixt98960230
Col de la Croix-Fry1081470510
Chamossière119650 
Col du Marais124830180
La Sauffaz129730 
Les Essérieux13076030
Faverges136500 
Abbaye de Tamié150900400
total150 2880

précédent
suivant
carte   photos

Étape 2 (2 juillet 2006): Tamié - Grand Cucheron - Allevard - Uriage

profil2

Du col de Tamié, je suis allé au... collet de Tamié, un passage à peu près parallèle. Deux cols pour le prix d'un seul! J'ai ensuite pu descendre vers la vallée de l'Isère et la suivre en direction du sud-ouest. Ensuite, j'ai pris à gauche vers la Maurienne. Là, un panneau indiquait que tous les cols alentours étaient ouverts... sauf celui que je voulais traverser, le Grand Cucheron. À Aiguebelle, je me suis arrêté à la gendarmerie pour me renseigner. La gendarmette de service était gentille, mais elle ne savait pas pourquoi la route était fermée. J'ai décidé d'essayer quand même. La route montait d'abord sur le bord de la vallée, en partie au soleil et en partie à l'ombre de la forêt, vers St-Alban. Les lacets vers le col étaient ensuite tout en forêt. C'était une belle montée, et très calme vu l'absence de trafic. Près du col, la route était en effet barrée, mais seulement comme protection à cause des minages effectués là pendant la semaine. Mais comme c'était dimanche, pas de problème pour passer!
Après une courte descente, je suis monté vers le beau petit col de Champ-Laurent, pour continuer de là vers le sud-ouest, majoritairement en descente, en direction d'Allevard. Au lieu de rejoindre la vallée de l'Isère, j'ai passé par plusieurs petites vallées latérales reliées par de petits cols. Mais cela signifiait détours et montées dans la chaleur de l'après-midi. Après les cols du Barioz, des Ayes, du Lautaret et des Mouilles, j'en avais assez et j'ai commencé à chercher un toit pour la nuit. La recherche a été longue. Environ 40 km et 2 heures. Avec une autre route barrée à cause d'une crue qui avait emporté un pont. Au lieu de faire un détour, j'ai préféré passer à gué le ruisseau. Il était ainsi déjà six heures et demie quand j'ai trouvé un hôtel en dessus d'Uriage, avec une belle terrasse et la vue sur la vallée. À rouler tout l'après-midi par des températures entre 30 et 35°, j'étais usé. J'étais bien heureux de pouvoir me doucher, manger et boire comme un ogre, et me reposer.

 distance (km)altitude (m)dénivellation (m)
Abbaye de Tamié0900 
Col de Tamié291010
Collet de Tamié396050
Frontenex15330 
Grésy-sur-Isère20430100
Pont-de-Grésy23300 
Aiguebelle3232020
Le Pichet (St-Georges)37610290
Le Reame39520 
Grand Cucheron491190670
Le Pontet53870 
Col de Champ-Laurent561110240
Tournaloup62820 
La Table6385030
Arvillard73490 
Allevard79440 
Col du Barioz911040600
Theys98620 
Col des Ayes102940320
Villard-Château103900 
Col du Lautaret10598080
La Boutière107900 
Col des Mouilles1091020120
Le Mont (Combe de Lancey)120700 
Le Requitel124800100
Le Buisson126730 
Le Rousset129890160
Les Faures131750 
La Croix de Pinet135850100
Le Bouloud145500 
total145 2890

précédent
suivant
carte   photos

Étape 3 (3 juillet 2006): Uriage - L'Arzelier - L'Allimas - Menée - Barnave

profil3

En partant d'Uriage, j'ai repris la direction du sud-ouest en restant sur de petites routes qui montaient et descendaient un peu. En arrivant à la rivière Drac, j'ai dû emprunter une route plus fréquentée, mais pas exagérément. J'ai ensuite traversé la rivière en direction de Vif et, de là, je suis monté vers le col de l'Arzelier. Il ne faisait encore pas trop chaud et la pente était régulière, même un peu plus faible dans les derniers kilomètres. Et il y avait quelques fontaines le long de la route. La montée ne posait donc aucun problème. J'ai poursuivi vers le col des Deux, qui a trois 2 dans son altitude et que j'ai passé comme numéro 2 de cette étape. Il y avait très peu de véhicules sur ces petites mais bonnes routes. À Gresse, j'ai acheté une limonade et j'ai demandé de l'eau du robinet pour remplir mon bidon. Mais ça n'a pas plu au marchand et il n'a rempli mon bidon qu'à moitié. Simplement incroyable.
Heureusement, il y avait d'autres fontaines sur mon chemin. Cette partie est du Vercors est belle, mais le temps changeait progressivement, avec de plus en plus de sombres nuages autour des montagnes. Après le col de l'Allimas, la descente m'amenait sur une route nationale, que je devais emprunter pour quelques kilomètres. Je l'ai quittée un peu avant Clelles et j'ai pris la route montant au col du Prayet. Il y avait maintenant de l'orage dans les montagnes du Vercors, mais j'étais content que les nuages me donnent de l'ombre. Du Prayet, la route ne redescend pas, mais continue à monter en pente douce vers le col de Menée. J'ai eu quelques gouttes de pluie, mais c'était plus pour rafraîchir que pour mouiller. Je n'ai pas passé le col proprement dit mais le court tunnel, qui évite environ 50 m de dénivellation et le portage du vélo sur le raide sentier du col.
À la sortie du tunnel, j'arrivais dans le département de la Drôme. Le paysage changeait, devenant plus sec. Il n'y avait d'abord presque pas de maisons, mais leur style était aussi différent, avec leurs épais murs de pierres et leurs toits de tuiles rondes et claires. Après la longue descente, un autre signe annonçait déjà la Provence: les champs de lavande. De Châtillon, j'ai traversé la vallée en direction du petit village de Barnave, où il y avait un petit hôtel. J'aurais pu essayer de passer encore un col dans cette étape, mais je ne voulais pas risquer de devoir chercher un gîte aussi longtemps que la veille. Je me suis donc arrêté à Barnave.

 distance (km)altitude (m)dénivellation (m)
Le Bouloud0500 
Uriage2410 
Mont Rolland750090
Basse Jarrie12270 
Vif2031040
St-Barthélémy28620310
Col de l'Arzelier361150530
Château-Bernard41900 
Garneyre471040140
La Combe501000 
Col des Deux531220220
Le Chaumeil551150 
Col de l'Allimas581350200
Ravin611110 
La Bâtie62116050
St-Michel-les-Portes66890 
La Chabannerie73740 
Clelles gare7683090
Col du Prayet851200370
Tunnel de Menée901400200
Mensac106590 
Collet de Maloir115520 
Moulin de Jansac122480 
Barnave126580100
total126 2340

précédent
suivant
carte   photos

Étape 4 (4 juillet 2006): Barnave - Pennes - Rémuzat - St-Auban - Aurel

profil4

L'essentiel pour cette quatrième étape découlait du nom de lieux se trouvant sur mon chemin: Pennes-le-Sec, St-Nazaire-le-Désert. Il n'y aurait bien sûr pas de grand désert à traverser, mais il serait nécessaire de toujours pouvoir beaucoup boire. Heureusement, j'ai toujours trouvé des fontaines sur ma route. J'aurais aimé partir un peu plus tôt, mais je ne voulais pas quitter l'hôtel sans un petit déjeuner. Il faisait déjà assez chaud quand je me suis mis en selle. Dans la première montée, vers le col de Pennes, il n'y avait pas de trafic et je pouvais coisir sur quel côté de la route rouler selon là où il y avait le plus d'ombre. La route était assez étroite mais bonne, aussi bien à la montée qu'à la descente. Seuls quelques endroits avec du gravillon m'ont fait descendre prudemment. Dans la vallée de la Roanne, j'ai tourné à gauche vers St-Nazaire, où j'ai fait une première pause, discutant un peu avec un cycliste allemand. J'ai ensuite passé les petits cols de Muse, Lescou et Pré Guittard. C'était beau, très calme, mais sec et très chaud. J'avais ensuite une longue descente vers Rémuzat. J'avais du vent de face et il me fallait plus pédaler que freiner. Il était un peu plus de midi et j'ai fait un arrêt prolongé à Rémuzat pour boire une (excellente) limonade et manger un (gigantesque) sandwich.
Je savais que le prochain col, celui de Soubeyrand, serait le plus dur de la journée, surtout à cause de la canicule de ce début d'après-midi. Dès lors, j'ai saisi plusieurs occasions pour faire de courtes pauses au bord de la route quand je trouvais de l'ombre pour me rafraîchir un peu. Dans la vallée de l'Ennuye, où la végétation souffrait aussi du sec, il y avait des vergers d'abricotiers et des champs de lavande. Je suis monté vers le col de Peyruergue, avant de descendre vers la vallée de l'Ouvèze. Le soleil n'était plus aussi fort quand je suis arrivé à St-Auban. Par rapport à mon plan initial, j'ai décidé de prendre un raccourci en allant plein sud par le petit col d'Aulan, pour descendre vers le superbe bourg de Montbrun-les-Bains sur sa colline. De là, il ne me restait plus qu'une montée pour atteindre le village d'Aurel, qui était aussi très joli et où il y avait encore une chambre de libre à l'hôtel.

 distance (km)altitude (m)dénivellation (m)
Barnave0580 
Col de Pennes81040460
Le Clot15440 
Col de Tavard17560120
Pradelle20510 
St-Nazaire-le-Désert2556050
Col de Muse32930370
Basse Gumiane35800 
Col Lescou3683030
Haute Gumiane37770 
Col du Geail40920150
Col de Pré Guittard41910 
Pont de Cornillon50520 
Cornillon-sur-l'Oule5155030
Rémuzat57450 
Col de Soubeyrand66990540
Les Traverses (St-Sauveur)75530 
Col de Peyruergue81790260
Les Mourres (St-Auban)87590 
St-Auban-sur-l'Ouvèze8964050
Combe du Devès90610 
Col d'Aulan96850240
Montbrun107580 
Aurel112780200
total112 2500

précédent
carte   photos

Étape 5 (5 juillet 2006): Aurel - Sault - Mont Ventoux - Vaison - Bollène

profil5

J'ai commencé cette étape à 8 heures, en espérant éviter ainsi la chaleur pour la dernière (mais pas la moindre) grimpée de ce tour: celle du Mont ventoux. Cela commençait par une petite descente vers Sault et se poursuivait par une longue montée peu raide. En comparaison des routes montant du sud (Bédoin) et du nord-ouest, j'avais choisi la plus faible pente, qui n'atteint 7 à 9% que dans les derniers kilomètres. Dans les premières courbes déjà, j'ai rattrapé un autre cycliste, suisse lui-aussi. Plus loin, nous avons rejoint un régional de l'étape. Nous étions donc à trois en arrivant au Chalet Reynard, où la route de Bédoin rejoignait la notre. Là, enfin, le sommet nous est apparu. La végétation se faisait de plus ne plus rare et le vent se renforçait. J'ai continué seul à un bon rythme, suis passé devant le mémorial Tom Simpson, puis ai atteint le col des Tempêtes, et enfin le sommet. De Sault, j'étais monté en 1 heure 47 minutes, y compris environ 3 minutes pour prendre des photos. J'ai retrouvé le cycliste suisse et deux de ses amis quand ils ont aussi atteint le sommet. Le vent était fort et plutôt froid. Nous avons admiré le paysage si particulier de cette montagne avec ses cailloux clairs et nus, mais ensuite nous sommes allés boire un thé chaud au restaurant juste en dessous du sommet.
Suivait la longue descente sur Malaucène. La route était bonne et large, mais je devais faire attention à cause de fortes rafales de vent. Il y avait beaucoup de cyclistes qui montaient de ce côté. De Malaucène, j'ai continué en direction de Vaison-la-Romaine, ville que j'ai traversée en direction du nord-ouest. Il a avait sur ces routes beaucoup de voitures, mais ensuite le reste du voyage était de nouveau plus calme. Sauf pour le vent. Il soufflait du sud et je roulais à l'ouest, vers la vallée du Rhône, donc la plupart du temps avec vent latéral. Quand je suis arrivé à la gare de Bollène vers une heure et demie, le guichet était 'exceptionnellement fermé'. Je suis donc monté dans le premier train en direction du nord pour acheter un billet en route. Le soir à neuf heures et demie, après plusieurs changements de trains, j'étais finalement de retour à Neuchâtel.
Ce tour avait été en partie assez dur à cause de la chaleur, mais c'était un des plus agréables à cause du faible trafic rencontré sur les petites routes que j'avais choisies pour rouler vers le sud.

 distance (km)altitude (m)dénivellation (m)
Aurel0780 
Sault5750 
Roumane (Sault)6600 
Combe de la Font de Margot171260660
Chalet Reynard241420160
Col des Tempêtes291830410
Mont Ventoux30191080
Malaucène50330 
Vaison-la-Romaine60200 
Piquebas (Vaison)66180 
Le Cordier (Buisson)6927090
Buisson71180 
Suze-la-Rousse85100 
Bollène9360 
Bollène9950 
total99 1400


PS / 14.7.2006