PDF

Tour 2011,  3 - 8 juillet

étapedistance (km)dénivellation (m)
Sargans - Feldkirch + Kufstein - Schüttdorf114820
Schüttdorf - Hochtor - Lienz - Bruggen1282850
Bruggen - Stallersattel - Campolongo - Pordoi - Pecol1143040
Pecol - Fedaia - Valles - Rolle - Fontanefredde1282530
Fontanefredde - Merano - Reschen - Martina1581620
Martina - Tschlin - Scuol - Ftan - Scuol411120
total68311980

stages
précédent
suivant
carte   photos

Étape 1 (3 juillet 2011): Sargans - Feldkirch + Kufstein - Schüttdorf

profil1

Il y avait encore quelques célèbres cols en Autriche et dans les Dolomites où je n'avais pas encore été avec mon vélo. Je voulais d'abord prendre le train jusqu'à Kufstein en Autriche mais - qu'on le croie ou pas - il n'y a de jour plus aucune correspondance entre la Suisse et l'Autriche qui accepte les vélos à bord! La meilleure manière de contourner ce mauvais service était de prendre en premier un train suisse jusqu'à Sargans, rouler à vélo de là à Feldkirch, puis de prendre un train autrichien jusqu'à Kufstein. De cette manière, j'ai pu vraiment me mettre en route de Kufstein vers les 2 heures de l'après-midi. Malgré des prévisions plus optimistes, le temps était couvert et très frais. J'ai roulé par Ellmau en direction de St. Johann, puis par le Griessenpass vers Saalfelden. Il y avait beaucoup de trafic tout le long de ce trajet. Par endroits, il y avait des parcours cyclables mais pas partout, pas toujours faciles à trouver et faisant parfois des détours. Peu avant Saalfelden, j'ai eu quelques gouttes de pluie, mais rien de bien sérieux. J'ai pu éviter d'entrer dans la ville en prenant des petites routes en périphérie, puis j'ai rejoint la route de Zell am See. Il y avait alors un parcours cyclable sur presque toute la distance. J'ai atteint Zell am See après 17 heures et j'ai cherché un hôtel dans la partie sud de l'agglomération, où les prix sont bien plus avantageux que sur les rives du lac.

 distance (km)altitude (m)dénivellation (m)
Sargans0480 
Vaduz15460 
Möliholz1747010
Schaan18450 
Forstwald2047020
Äscher22450 
Nendeln2347020
Nendeln24450 
Tisis2850050
Feldkirch33460 
>>> Kufstein33490 
Ellmau53810320
St. Johann63660 
Fieberbrunn73780120
Griessenpass83980200
Leogang93780 
Saalfelden100720 
Harham10479070
Mitterhofen106760 
Atzing10877010
Schüttdorf114760 
total114 820

précédent
suivant
carte   photos

Étape 2 (4 juillet 2011): Schüttdorf - Hochtor - Lienz - Bruggen

profil2

Il faisait toujours frais quand je suis parti de Zell am See, mais ce n'était pas une mauvaise chose car je commençais la journée par une sérieuse montée: la route du Grossglockner vers le sud, avec trois ou même quatre hauts cols prés l'un de l'autre. La montée était longue, mais je m'y attendais. Il y avait assez de trafic, mais ce n'était pas une surprise non plus. Cela m'a amené par les cols de Fuschertörl, Mittertörl, Hochtor et finalement de Kasereck. Le temps s'améliorait, ce qui était positif pour prendre quelques photos du parcours, des montagnes, des petits lacs et de la fameuse église de Heiligenblut. Dans la dernière partie de la descente, il y avait une piste cyclable parallèle à la route. Juste quand je pensais que c'était bien... c'est devenu un chemin de gravier et j'ai dû repasser sur la route principale. Depuis Winklern, je suis monté jusqu'au petit col d'Iselsberg. De là, la descente vers Lienz était facile et rapide, et j'ai trouvé un bon chemin pour traverser la ville de Lienz. Puis, jusqu'à St. Johann, j'ai suivi une très bonne piste cyclable le long de la vallée de l'Iselstal, mais ensuite je l'ai perdue faute d'indication claire. À Huben, j'ai quitté la vallée principale pour m'engager dans celle du Defereggen. La première partie était assez raide, mais plus loin c'était en pente plus douce. Vers Bruggen, entre St. Veit et St. Jakob, j'ai vu un signe "Zimmer frei". Je m'y suis arrêté... et c'était un bon choix. Les Autrichiens savent vraiment accueillir les touristes.

 distance (km)altitude (m)dénivellation (m)
Schüttdorf0760 
Bruck5750 
Fusch1181060
Ferleitern181150340
Piffkar231630480
Fuschertörl322410780
Fuscherlacke342260 
Mittertörl35234080
Hochtor382510170
Golmitzerkaser451860 
Kasereck47191050
Heiligenblut531290 
Döllach641010 
Winklern76930 
Iselsberg801200270
Debant89660 
Lienz9368020
Huben112820140
Hopfgarten1181110290
Bruggen1281280170
total128 2850

précédent
suivant
carte   photos

Étape 3 (5 juillet 2011): Bruggen - Stallersattel - Campolongo - Pordoi - Pecol

profil3

Le temps était parfait lors du départ du Defereggen pour cette troisième étape. Il n'y avait pas beaucoup de trafic et je pouvais vraiment profiter de la montée vers le Stallersattel. Au col, des feux règlent la circulation et permettent la descente de l'étroite route côté italien chaque heure pour 15 minutes. J'avais 10 minutes à attendre, mais c'était mieux que prendre le risque de descendre quand autos et motos montaient encore. J'ai donc profité de la vue depuis le col avant une descente en sens unique. Après le lac, la descente dans la vallée d'Antholz était longue et assez rapide. En arrivant dans la vallée principale (Pustertal), je l'ai juste traversée pour remonter en face vers le prochain col, celui de Fúrcia. La montée était par endroits très raide et j'ai bien dû transpirer un peu dans la chaleur de midi. Dans la descente, j'ai rejoint sur une courte distance le parcours de mon premier tour dans les Dolomites (1997). Mais cette fois je suis monté tout le long de la vallée de Badia jusqu'au col de Campolongo. Jusqu'à Corvara ce n'était pas raide du tout mais il y avait plus qu'assez de voitures, motos et camions. Plus haut, c'était plus de sport et moins de bruit. Je n'étais d'abord pas sûr si je voulais ajouter encore un col à cette journée, mais après le Campolongo et la descente sur Arabba, le moral et les jambes se sentaient prêts pour le Pordoi. Comme le Campolongo et le Pordoi font tous deux partie du célèbre tour de la Sella, il y avait bien des cyclistes sur le parcours, des Italiens mais aussi de beaucoup d'autres pays. Après le Pordoi, ma troisième étape s'est terminée à un hôtel dans la descente vers Canazei, avec le beau spectacle des Dolomites tout autour et en particulier la Marmolada au sud. Plus à ce propos... demain.

 distance (km)altitude (m)dénivellation (m)
Bruggen01280 
Erlsbach121550270
Stallersattel202050500
Antholzersee251650 
Valdaora441020 
Passo Fúrcia551760740
Marebbe641190 
Longega671000 
Pederoa761170170
Corvara901530360
Passo di Campolongo951880350
Arabba991590 
Passo Pordoi1092240650
Pecol1141930 
total114 3040

précédent
suivant
carte   photos

Étape 4 (6 juillet 2011): Pecol - Fedaia - Valles - Rolle - Fontanefredde

profil4

Quand je me suis réveillé ce quatrième jour, les Dolomites étaient encore plus belles grâce à la lumière du matin, mais il y avait quelques nuages autour des sommets. Les prévisions météo donnaient un mélange de soleil, nuages et pluie. Je me suis donc mis en route avec des questions en tête: combien de temps le temps restera-il sec? devrai-je rouler sous la pluie? Au moins, il semblait qu'il ne devrait pas faire froid même s'il pleuvait, et pour commencer c'était idéal: sec et encore un peu frais. J'ai fini la descente vers Canazei, rejoignant pour un moment mon parcours de 2000, puis j'ai pris à gauche et suis monté vers le col de Fedáia. Dans ce sens, c'était une montée assez facile, mais l'autre côté est plus long et plus raide. Le lac près du col a un barrage à chaque bout. Je suis d'abord allé par dessus le barrage ouest puis le long du rivage sud, par une petite mais bonne route. Après le col venait la longue descente vers Caprile. De là à Cencenighe puis Falcade, j'étais de nouveau sur la même route qu'en 2000 mais dans l'autre sens. Entre-temps la température était de plus de 25°, ce qui est agréable mais demande de boire assez. En dessus de Falcade, les routes des cols de San Pellegrino et de Valles se séparaient. J'ai pris à gauche vers le col de Valles. Il ne présentait pas de difficulté particulière et je suis arrivé au col en début d'après-midi. Bonne nouvelle: le temps était toujours bon et j'ai décidé de faire une petite boucle supplémentaire. Petite mais pas facile. Dans la descente vers Paneveggio, j'ai pris un chemin de gravier vers le col de Costazza. Je savais que ce chemin serait difficile pour le vélo de course, mais le paysage promettait d'en valoir la peine: la cabane au col est nommée Baita Segantini d'après le célèbre peintre qui y a séjourné plusieurs fois parce qu'il admirait le paysage et les montagnes autour. J'ai pu rouler sur la moitié de la montée, mais ensuite c'était trop raide et grossier. J'ai échangé mes souliers de vélo pour des sandales et j'ai fait le reste du chemin en poussant le vélo. Il y avait beaucoup de randonneurs sur ce chemin et certains laissaient bien voir un certain étonnement, mais sans faire de remarques ou poser des questions idiotes sur mon moyen de transport un peu spécial. Contrairement à Segantini, j'avais mon appareil photo numérique: pas aussi artistique mais rapide et facile pour capturer quelques belles images. La descente depuis la cabane du col était encore un chemin de gravier, mais court et assez facile pour rouler. Puis ne restaient que quelques coups de pédales pour atteindre le col de Rolle. De là, j'avais une longue descente vers Paneveggio et Predazzo, en partie très jolie, mais en partie avec un revêtement en mauvais état. Le reste de cette quatrième étape était plus ou moins plat mais avec un peu de vent de face. Après Cavalese, la route montait légèrement jusqu'au Passo di San Lugano, puis descendait vers Fontanefredde. C'est dans cette descente que j'ai trouvé un hôtel où m'arrêter pour la nuit. Est-ce parce que j'avais aussi faim? Le riche souper était en tous cas particulièrement délicieux!

 distance (km)altitude (m)dénivellation (m)
Pecol01930 
Canazei71440 
Rifugio Castiglioni182060620
Passo di Fedáia212050 
Malga Ciapela261470 
Caprile351000 
Alleghe39970 
Cencenighe48780 
Falcade571170390
Passo di Valles682030860
Piano dei Casoni721680 
Passo della Costazza792170490
Passo di Rolle821960 
Paneveggio901500 
Bellamonte971350 
Predazzo1031020 
Ziano107950 
Piera114101060
Cavalese116990 
San Lugano1241100110
Fontanefredde128920 
total128 2530

précédent
suivant
carte   photos

Étape 5 (7 juillet 2011): Fontanefredde - Merano - Reschen - Martina

profil5

L'orage prévu a eu la bonne idée de ne venir que la nuit, et le matin le temps était très nuageux mais les routes étaient de nouveau sèches. La descente vers Ora était une bonne et large route, mais avec un important trafic. D'Ora, j'ai décidé de passer sur le côté ouest d'une petite crête séparant la vallée en deux. J'ai en partie suivi le parcours cyclable indiqué, mais cela m'a fait faire quelques détours et plus de montées et descentes que vraiment nécessaire. D'un autre côté, cela m'a évité trop de trafic et m'a fait traverser les jolis villages de St Michael et St Paul, quelques vignobles et beaucoup de vergers. Autour de Lana et de Merano, je n'ai plus trouvé de parcours qui aurait pu m'éviter le gros du trafic, et quand j'ai de nouveau trouvé une piste cyclable, elle était en gravier grossier. Heureusement, un peu plus haut ça c'est amélioré: il y a maintenant un vraiment bon parcours cyclable tout le long de la vallée de Venosta, sans interruption, intelligemment dessiné et bien construit. C'était la bonne surprise de la journée. Il y avait des petites parties non goudronnées, mais sans aucun problème pour le vélo de course. L'itinéraire faisait un petit détour dans le haut de la vallée, mais rien de grave. Dans la montée du col de Rèsia, j'ai quand même dû quitter la piste cyclable parce qu'elle devenait trop raide pour mon vélo (ma roue arrière patinait même aux endroits mouillés). J'ai donc poursuivi sur la route principale et j'ai facilement atteint la plaine précédant le col. J'étais même aidé par un bon vent arrière. Après le col, j'ai passé la frontière autrichienne et bientôt obliqué à gauche vers Norbertshöhe, ce qui m'a ramené en Suisse. Peu après la douane de Martina, j'ai trouvé un endroit où passer la nuit. C'était un ancien hôtel transformé en centre pour activités de plein air. Simple mais très sympathique.

 distance (km)altitude (m)dénivellation (m)
Fontanefredde0920 
Adigio (Ora)13220 
Caldaro25420200
Pianizza di Sotto2645030
Appiano29450 
Riva di Sotto35240 
Vilpian4326020
Lana5632060
Cermes59290 
Lagundo6534050
Tel69510170
Covelano97730220
Lasa102870140
Prato11191040
Spondigna114890 
Glorenza12091020
S. Valentino1351470560
Passo di Rèsia145151040
Nauders1501340 
Norbertshöhe152141070
Martina1581040 
total158 1620

précédent
carte   photos

Étape 6 (8 juillet 2011): Martina - Tschlin - Scuol - Ftan - Scuol

profil6

Comme la nuit précédente dans les Dolomites, il y avait eu un orage pendant la nuit. Puis un second. Et il pleuvait toujours quand je me suis levé. J'étais donc bien content d'être déjà arrivé si près de mon but du jour, Scuol. J'ai pris tout mon temps pour le déjeuner, vers 9:30 la pluie a cessé et j'ai bientôt pu me mettre en selle. Après seulement quelques kilomètres le long de la vallée de l'Inn, j'ai pris à droite vers Tschlin. C'était assez raide, mais j'avais envie d'une fois voir sur joli village dans la pente. Je l'ai admiré, j'ai pris quelques photos puis je suis redescendu. Entre-temps, la route était en grande partie sèche. De retour sur la route principale, je n'avais plus qu'une très faible pente et j'ai atteint Scuol vers 11:30. J'ai cherché un hôtel, y ai laissé mon petit bagage et suis reparti vers un autre village pittoresque sur les pentes de la Basse Engadine: Ftan. Juste encore une petite montée pour arrondir ce beau tour 2001 avant que mon amie Angelika n'arrive par le train pour encore une journée dans les montagnes, mais cette fois à pied et plus à vélo...

 distance (km)altitude (m)dénivellation (m)
Martina01040 
San Niclà5109050
Tschlin91530440
San Niclà131090 
Crusch (Sent)201240150
Scuol26130060
Cut (Scuol)281230 
Ftan Grond341630400
Ftan Pitschen35165020
Cut (Scuol)411230 
total41 1120


PS / 23.7.2011